Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Dangereux de Mayotte

logos CD Ademe

Depuis 3 ans, le Conseil Départemental travaille à l’élaboration du tout premier Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Dangereux (PPGDD) de Mayotte.

Le PPGDD, qu’est-ce que c’est ?

Le PPGDD est un document de planification qui a pour ambition de programmer et de coordonner les actions liées à la prévention et à la gestion des déchets dangereux à horizon 2022 et 2028.

Les 17 filières de déchets dangereux présentes ont été étudiées :

  • DASRI issus des établissements de santé
  • DASRI issus des PAT
  • MNU
  • VHU
  • Batteries usagées
  • Fluides frigorigènes
  • Huiles usagées
  • Déchets chimiques liquides
  • Déchets solides souillés
  • Déchets issus des produits phytosanitaires
  • Ampoules usagées
  • Piles usagées
  • DEEE
  • DDS
  • Terres polluées
  • Explosifs
  • Déchets de crise

Chacune d’elles a fait l’objet d’une analyse minutieuse. Celles-ci sont regroupées au sein du PPGDD. Ainsi, plusieurs phases ont été nécessaires.

Pour commencer, un diagnostic de la gestion actuelle des déchets dangereux sur le territoire de Mayotte a été réalisé, ce qui a nécessité de nombreux mois de collecte et d’analyse des données.

Par exemple, nos experts ont pu estimer que 2241,2 t de déchets dangereux sont produits par an alors que seul 542,9 t sont collectés.

Ces constats ont permis de mettre en avant les enjeux et les difficultés rencontrées par les différents acteurs (professionnels, collectivités, habitants…).

Puis, en étroite collaboration avec l’ensemble de ces acteurs, 96 engagements ont été pris par le Conseil Départemental afin d’améliorer de façon globale la gestion actuelle des déchets dangereux. Ces engagements regroupent à la fois des objectifs de taux de collecte et des actions d’amélioration pour chacune des 17 filières de déchets dangereux.

Parallèlement, une évaluation environnementale a été réalisée. Elle permet d’évaluer l’évolution de l’impact environnemental de la gestion des déchets dangereux en 2013, 2022 et 2028. Cet impact a été traduit en quantité d’émission de Gaz à Effet de Serre (GES) et en quantité d’énergie consommée. Par exemple, selon les estimations, 2561 tonnes de déchets dangereux seraient produites en 2022 représentant une augmentation de l’émission de GES de 203% et une augmentation de la consommation en énergie de 135% par rapport à 2013.

Mise à disposition du public

L’ensemble des éléments présentés dans ce plan ont été élaborés par Insidens, en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs terrains. Ils ont, ensuite, été validés par plusieurs institutions publiques (le Conseil Départemental, la Préfecture, l’Autorité environnementale, le CODERST et la commission consultative du PEDMA).

Aujourd’hui, le plan entre dans sa dernière phase : la mise à disposition du public. L’objectif est de pouvoir présenter aux mahorais la stratégie du Conseil Départemental en matière de gestion des déchets dangereux à horizon 2022 et 2028 et de recueillir leur avis.

Ainsi, la population est invitée à lire les documents relatifs au projet de plan :

Le projet de Plan

L’Evaluation environnementale

Et à formuler leurs remarques par mail (adresse à venir).

Par ailleurs, des réunions de présentation ont été organisées dans chacune des 5 intercommunalités de l’île.

Donnez votre avis sur le projet de Plan en répondant aux questions ci-dessous !