LES ENCADRANTS, COURROIES DE TRANSMISSION INDISPENSABLES A TOUTE ORGANISATION

Qu’on les appelle encadrants intermédiaires, managers de proximité ou de terrain, leur rôle complexe est incontournable dans l’entreprise et la collectivité.

Les décideurs fixent la stratégie, donnent des directions, accompagnent les grands changements et attendent des résultats.  C’est à l’encadrement intermédiaire d’être la courroie de transmission entre les attentes du top management et le niveau d’exécution.


 

 

C’est à lui de décliner de façon opérationnelle la stratégie de l’organisation et d’obtenir l’adhésion de ses équipes. S’il doit être solidaire des décisions de la collectivité, il doit également être à l’écoute de ses collaborateurs et de leurs difficultés éventuelles.

Interlocuteur privilégié de la direction mais aussi des équipes, il se retrouve ainsi fréquemment pris entre son obligation de résultat et les réalités du terrain.

Les managers doivent être motivés, et surtout « motivés à motiver » : les personnes employées doivent se sentir impliquées dans leurs tâches et dans l’organisation. L’implication des opérateurs dépend du manager de proximité. Le manager de proximité doit comprendre ce qui se passe au niveau technique et organisationnel afin de pouvoir « communiquer » de manière efficace avec les équipes. Il doit en outre tenir compte du contexte spécifique du territoire dans lequel il s’inscrit pour pallier les difficultés, renforcer les savoir faire des équipes et rappeler les modes opératoires aussi souvent que nécessaire.

Les managers de proximité doivent aussi savoir donner du sens au travail pour les équipes, il doit y avoir de la réciprocité. Il faut qu’ils démontrent que « cela vaut la peine de se lever le  matin » simplement.

Enfin, le manager intermédiaire doit aider ses collaborateurs à s’approprier leurs tâches, à comprendre le sens, à développer leur conscience professionnelle et renforcer leurs pratiques le cas échéant.

Dans les collectivités, les managers intermédiaires ont également d’autres responsabilités propres à la fonction politique (consultez notre page sur le management intermédiaire dans les collectivités ici).

Le management intermédiaire joue alors trois rôles :

De ce fait, à ces postes, des compétences réelles sont requises pour que les projets aboutissent.

Insidens, spécialisé dans la formation des cadres intermédiaires, vous propose un catalogue de formation adapté à vos besoins pour accompagner la montée en compétences de vos collaborateurs.

Pour plus d’information sur les spécificités du management intermédiaire dans les collectivités, consultez notre article dédié à cette problématique.