APRES LA COP 21, LA FRANCE SE MOBILISE POUR L’ENVIRONNEMENT… VRAIMENT ?!

Insidens,environnement,parc naturel

Les eaux turquoises de la calanque d’En-Vau
©Thibault Houspic

A l’issue de la COP 21 en décembre dernier, le gouvernement s’est félicité, à juste titre, qu’un accord contraignant et relativement ambitieux ait été trouvé sur le climat. Plus largement, la France a récemment réaffirmé à plusieurs reprises ses différents engagements en faveur de l’environnement. De beaux et nécessaires discours donc, mais qu’en est-il dans les faits ? L’une des premières décisions gouvernementales après la COP 21 vient malheureusement contredire les annonces…

Autoriser le rejet de métaux polluants dans un parc naturel… entre Noël et le jour de l’an !

Les pouvoirs publics ont visiblement cherché à ne pas faire de publicité autour de cette décision. A travers un communiqué de la préfecture de la région PACA publié le mardi 29 décembre, une société de production d’aluminium a été autorisée à rejeter ses « boues rouges » dans le parc naturel des Calanques, situé dans les bouches du Rhône, pour six ans supplémentaires. Ces fameuses boues contiennent, entre autres, des métaux lourds et particulièrement dangereux (arsenic, fer aluminium). Leur toxicité pour l’environnement et pour la santé est notamment régulièrement dénoncée par les associations de pêcheurs… ces boues étant déversées depuis 1966 à seulement 7 kilomètres des côtes !

Au-delà de la polémique entre ministres, comment analyser une telle décision ?

Si cette information a bien été relayée dans les médias nationaux, son traitement s’est malheureusement centré sur la polémique entre ministres qui a suivi. Pour nous, l’essentiel est ailleurs : comment l’engagement de la France en faveur de l’environnement peut-il demeurer crédible ? 2 semaines après plusieurs nobles déclarations d’intention, les pouvoirs publics se contredisent déjà sur leur volonté. Et une nouvelle fois, le débat stérile entre préservation de l’environnement ou des emplois reprend… Or comme nous l’avons déjà signalé sur le blog, le progrès économique n’est pas incompatible avec la préservation de l’environnement, bien au contraire…

Pour en savoir plus :

Développer l’économie de notre île ou préserver l’environnement marin ? Les deux mon capitaine !
Querelle entre Royal et Valls sur le rejet des boues rouges dans les Calanques (Le Figaro, 30/12/2015)
PACA : le préfet autorise pour 6 ans le rejet des boues rouges dans le Parc national des Calanques (Sciences et avenir, 30/12/2015)

Laisser un commentaire