Lundi 9 septembre, à Ouangani a débuté « la caravane du tri » un programme d’animations pédagogiques et participatives destiné à accompagner l’installation des points de collectes des emballages ménagers, baptisés Tri-O. Première étape de sensibilisation du grand-public ce programme accompagne la mise en place progressive des 54 points de collecte, soit 162 Tri-O, répartis dans les 16 communes mahoraises.

Jouer la carte de la proximité pour sensibiliser les Mahorais
Ce dispositif a été imaginé autour d’un objectif prioritaire : aller à la rencontre de la population afin d’expliquer l’importance du tri, expliciter les consignes et faire connaitre le dispositif du tri et du recyclage et son importance à Mayotte. Pour toucher un maximum de Mahorais, « la caravane de tri » doit être déployée sur chacune des 16 communes entre le 9 septembre et le 23 octobre. Au total, ce sont 20 animations auxquelles pourront participer les habitants de Mayotte pour apprendre tout en s’amusant comment trier leurs déchets ménagers. Chaque session est en effet organisée autour d’une course au tri « Comment trier ses emballages le plus rapidement possible mais surtout sans erreurs ! » et d’un quizz.. A la clé, des lots à gagner.


La mobilisation sociale au service de la sensibilisation

Afin de gagner en efficacité, et donc de façon à mobiliser le plus de personnes, la sensibilisation est également portée par 2 associations locales qui garantissent ainsi la transmission et l’approbation du message du tri et du recyclage des emballages ménagers auprès des Mahorais. Eco-emballages a tenu à travailler avec 2 partenaires locaux : l’Association Femme Leader et la Fédération mahoraise des associations environnementales (FMAE). Leur rôle : mener des actions de terrain pour favoriser la diffusion des messages à l’échelle des villages et des quartiers. Fortement impliqués dans la vie associative locale, les représentants de ces associations interviennent à plusieurs niveaux : 70 personnes dans les villages (soit 1 par village) et 200 dans les quartiers (soit 2 à 3 par quartier). Au total, ce sont donc plus de 270 mahorais qui tiennent le rôle de « Fundi wa tiri » auprès de leurs familles, voisins, collègues…

Lancement officiel du tri et du recyclage des emballages ménagers le 23 octobre

D’ici le 23 octobre 2013, 100% de l’ile sera équipée de 162 Tri-O, répartis en 54 points de collecte installés dans les 16 communes de Mayotte.
A cette occasion, Eric Brac de La Perrière, Directeur général d’Eco-Emballages sera présent à Mayotte pour donner le coup d’envoi officiel de la mise en œuvre du tri et du recyclage des emballages ménagers… MAORE YA NA TIRI !

Rappel de la mission d’Eco-Emballages à Mayotte

Eco-Emballage pilote le dispositif national de tri et de recyclage. Conformément au cahier des charges d’agrément annexé à l’arrêté interministériel du 12 novembre 2010, Eco-Emballage peut prendre en charge ces missions pour le compte des collectivités territoriales des DOM ou des COM qui en font la demande pour lesquelles il s’avère impossible de mettre en œuvre une fiscalité suffisante au regard des coûts de fonctionnement de la gestion des déchets d’emballages ménagers.

Les syndicats et communes en charge de la collecte- Mamoudzou, Koungou, le Sictom Nord, le Sivom Centre, le SIDS et Petite-terre et le SIDEVAM, syndicat de traitement ont ainsi sollicité Eco-Emballage pour qu’elle pourvoie à la gestion des déchets d’emballages ménagers sur leurs territoires.

Eco-Emballages est donc chargée de concevoir, organiser et financer la collecte sélective des emballages ménagers sur le territoire de Mayotte afin de permettre aux mahorais d’avoir accès au tri de leurs déchets d’emballages ménagers.

A propos d’Eco-Emballage

Eco-Emballage assure le pilotage du dispositif national de tri et de recyclage des emballages ménagers. Entreprise privée, agrée par l’Etat, Eco-Emballage a une mission qui s’inscrit dans une démarche d’intérêt général au bénéfice du consommateur citoyen. Son objectif est de garantir l’efficacité environnementale et sociale du dispositif au coût le plus juste. Le point Vert est à ce titre une garantie pour le citoyen de l’engagement des entreprises pour limiter l’impact environnemental des emballages. Aujourd’hui, grâce au geste quotidien de millions de Français, 67% des emballages ménagers sont recyclés en France. Pour atteindre demain l’objectif de 75% de recyclage, Eco-Emballage agit de l’amont à l’aval pour l’éco-conception et l’augmentation du recyclage en mobilisant l’ensemble des acteurs : entreprises, collectivités, associations, filières de recyclage. www.ecoemballage.fr

Photos des animations